La Liberté

Un policier en procès pour meurtre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.03.2021

Le procès de l’agent qui a tué un homme d’origine congolaise à Bex en 2016 s’ouvre mardi à Renens

Sophie Dupont

Justice » Plus de quatre ans après la mort d’Hervé Mandundu, le policier prévenu pour meurtre sera jugé dès mardi par le Tribunal criminel de l’Est vaudois, déplacé pour l’occasion à Renens, dans la plus grande salle du canton.

Le procès est hautement attendu pour cette première des trois affaires impliquant la police dans la mort d’hommes noirs dans le canton de Vaud, entre 2016 et 2018. Le nom d’Hervé Mandundu a résonné à côté de ceux de Mike Ben Peter et de Lamine Fatty lors des manifestations en Suisse romande après la mort de George Floyd.

Le meurtre est passible d’un minimum de cinq ans de prison. La question de la légitime défense sera au cœur du procès. «Mon client a réagi à l’agression au couteau dont il était victime, pas à la co

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00