La Liberté

Traiter l’anxiété, prévenir le suicide

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Christoph Salathé: «Ce que l’on peut observer et souligner, c’est l’importance des contacts sociaux et physiques.»
Christoph Salathé: «Ce que l’on peut observer et souligner, c’est l’importance des contacts sociaux et physiques.»
Partager cet article sur:
04.05.2020

Christoph Salathé, psychiatre, s’inquiète de l’isolement des personnes psychiquement vulnérables

Sevan Pearson

Santé » Isolement, angoisses, dépendances: le semi-confinement représente un risque pour les personnes psychiquement fragiles. L’association Stop Suicide, qui fête ses 20 ans, lance cette semaine une campagne de prévention marquée par le contexte particulier de la pandémie. L’accent est particulièrement mis sur la thématique de l’isolement, aggravé en cette période exceptionnelle.

Quant aux professionnels de la santé, ils rappellent l’importance de la prise en charge des patients vulnérables. Entretien avec Christoph Salathé, médecin-chef au Réseau fribourgeois de santé mentale et responsable de la chaîne de soins de psychiatrie d’urgence, intervention crise et liaison hospitalière.

Quel est l’impact du coronavirus sur les personnes atteintes de maladies psychiques?

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00