La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Thierry Burkart: «Il faut se rapprocher de l’OTAN»

Pour le président du PLR, la guerre montre que la Suisse doit dépenser davantage pour sa sécurité

Pour Thierry Burkart, la Suisse doit avoir davantage de moyens pour assurer sa sécurité. © Keystone-archive
Pour Thierry Burkart, la Suisse doit avoir davantage de moyens pour assurer sa sécurité. © Keystone-archive

Guillaume Chillier

Publié le 11.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Le monde a basculé dans une nouvelle ère avec la guerre en Ukraine. En Suisse, les priorités politiques sont bouleversées. La Liberté donne la parole aux présidents des partis gouvernementaux pour qu’ils présentent leur vision. Et leurs solutions. Première partie avec Thierry Burkart, président du parti libéral-radical (PLR) suisse.

Qu’est-ce que vous vous êtes dit quand vous avez appris que la Russie envahissait l’Ukraine?

Thierry Burkart: Que Vladimir Poutine l’a vraiment fait et que c’est une catastrophe. Pour la population ukrainienne, pour la sécurité et bien sûr pour toute l’Europe. J’ai tout de suite fait un parallèle avec les événements de 1956 en Hongrie (ndlr: l’URSS envahit Budapest pour écraser une insurrection) et de 1968 en Tchécoslovaquie (ndlr: invasion par le Pacte de Va

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11