La Liberté

Moutier reste autonomiste

Publié le 28.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Elections » Le maire Marcel Winistoerfer réélu à Moutier face à un antiséparatiste.

Le maire autonomiste Marcel Winistoerfer a été réélu dimanche à la tête de la ville de Moutier. Il a nettement devancé son adversaire antiséparatiste Francis Pellaton avec 72% des suffrages. Il va accompagner le processus de transfert dans le Jura jusqu’à son terme.

Très engagé dans le transfert de sa ville du canton de Berne à celui du Jura, Marcel Winistoerfer sera à 65 ans le dernier maire de Moutier sous administration bernoise. Il a obtenu 1300 suffrages contre 503 à Francis Pellaton du mouvement «Moutier à venir». La participation s’est élevée à 44,5%.

Un duel avait déjà opposé ces deux hommes en juin 2016 lors d’une élection complémentaire pour succéder à Maxime Zuber. Marcel Winistoerfer l’avait alors emporté avec plus de 70% des voix. Il avait été réélu en 2018 en devançant l’UDC Patrick Tobler.

Francis Pellaton, 74 ans, a été le seul élu du camp antiséparatiste à ne pas avoir démissionné du Conseil de Ville en juin 2021 à la suite du vote du 28 mars qui a vu la ville de Moutier choisir de rejoindre le canton du Jura. Avec sa candidature, il voulait offrir un choix à l’électorat de sensibilité non-séparatiste.

Membre du Centre, Marcel Winistoerfer ne devra pas seulement accompagner le transfert de sa ville mais également s’employer à redresser les finances et à enrayer le recul démographique en attirant des contribuables. Le vainqueur du scrutin avait laissé entendre qu’il s’agissait de son dernier mandat.

Aucun changement au Conseil municipal où la répartition des huit sièges entre autonomistes (5) et antiséparatistes (3) reste la même. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11