La Liberté

Le F-35: pas si bon marché

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un avion de combat F-35A au décollage lors d’une journée d’évaluation sur la base de Payerne, en juin 2019. Le jet américain ne serait pas aussi économique qu’annoncé par les autorités militaires. © Keystone-archives
Un avion de combat F-35A au décollage lors d’une journée d’évaluation sur la base de Payerne, en juin 2019. Le jet américain ne serait pas aussi économique qu’annoncé par les autorités militaires. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
22.10.2021

Une nouvelle information relativise l’avantage financier du jet militaire américain F-35. S’il vole autant que ses trois concurrents, l’écart baisse de deux milliards à 500 millions

Philippe Boeglin

Armée » Le meilleur et le moins cher. Le Conseil fédéral et Viola Amherd, ministre de la Défense, n’y ont pas été par quatre chemins au moment de justifier, fin juin, l’achat de 36 avions F-35A comme nouveaux avions de combat. Avec un chiffre choc en appui: sur une durée de vie de 30 ans, le F-35 fabriqué par Lockheed Martin laisse son plus proche poursuivant à deux milliards de francs. Achat et entretien additionnés, il revient à environ 15,5 milliards. Sa technologie lui permet de voler 20% de moins que ses contradicteurs. Cela lui octroie le meilleur rapport coût/utilité, et de loin, conclut le Département fédéral de la défense (DDPS).

Résultat, le Conseil fédéral n’a pas pu intégrer des réflexions géopolitiques dans sa décision, réflexions qui auraient pu être favorab

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00