La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Guillermo Fernandez a-t-il fait la grève de la faim en vain?

Le 2 mai, des experts dialoguent avec les parlementaires sur la question climatique. Un flop en vue?

Pour l'ancien gréviste de la faim Guillermo Fernandez, les élus doivent choisir s'ils veulent «être des héros ou des salauds». © Lib/Charly Rappo-archives
Pour l'ancien gréviste de la faim Guillermo Fernandez, les élus doivent choisir s'ils veulent «être des héros ou des salauds». © Lib/Charly Rappo-archives

Guillaume Chillier

Publié le 22.04.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Climat » «Depuis le début, c’est nul. Et ce sera nul.» Sévère constat. Pas forcément juste, mais dressé par un expérimenté conseiller aux Etats romand.

Le politicien, plutôt modéré, parle de la très médiatique grève de la faim de Guillermo Fernandez et – surtout – de l’après-midi de dialogue entre parlementaires et scientifiques prévue le 2 mai. Son organisation par l’Académie suisse des sciences naturelles et la présidente du Conseil national, la verte Irène Kälin (AG), a permis l’arrêt de l’action du Fribourgeois de Morlon qui sera resté 39 jours sans manger en décembre dernier. En clair, pour le sénateur, tout cela pourrait bien ne servir à rien.

Aucun parti n&rsqu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00