La Liberté

A Berne, la Défense fait le ménage

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Berne, la Défense fait le ménage © Keystone-archive
A Berne, la Défense fait le ménage © Keystone-archive
Partager cet article sur:
24.09.2021

Les services de Viola Amherd songent à éliminer des données importantes sur les avions de combat

Philippe Boeglin

Armée » La décision est prise, mais le débat est loin d’être terminé. Le Conseil fédéral a choisi fin juin 36 F-35A comme nouveaux avions de combat de l’armée, suivant les désirs de la ministre de la Défense Viola Amherd. Depuis lors, la gauche a lancé une initiative pour stopper l’acquisition, un texte sur lequel le peuple votera. En sus, des acteurs militaires ne cessent de s’interroger: l’appareil américain de Lockheed Martin est connu sur ses terres pour ses coûts d’entretien élevés, alors qu’à Berne, le Département fédéral de la défense (DDPS) lui attribue le meilleur rapport coût-utilité et des frais fixes réduits, loin devant ses trois concurrents (le français Rafale, l’européo-allemand Eurofighter et l’américain Super Hornet).

Le

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00