La Liberté

Le mur était bien trop haut

Inès Granvorka (à gauche) et ses coéquipières n’ont pas eu à rougir de leur prestation. © Charly Rappo
Inès Granvorka (à gauche) et ses coéquipières n’ont pas eu à rougir de leur prestation. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
06.02.2020

Guin a logiquement dit au revoir à la Coupe d’Europe hier soir après la défaite 3-0 contre Le Cannet

Patrick Biolley

Volleyball » A l’impossible nul n’est tenu, paraît-il. Deux semaines après avoir subi la puissance d’Anna Lazareva et de ses coéquipières au Cannet lors du huitième de finale aller, les Power Cats n’avaient que (très) peu de chances de voir pour la première fois les quarts de finale. Et de surprise, il n’y en a pas eu hier soir à Saint-Léonard pour le match retour. Une nouvelle défaite de 3-0, la deuxième en deux semaines et Guin a pu dire au revoir à la Coupe d’Europe. Non sans avoir résisté. Les 815 spectateurs en ont eu pour leur argent, car les Singinoises ont bataillé.

Après avoir manqué leur entrée dans la rencontre (15-25), les Power Cats se sont lâchées et sont allées jusqu’à déranger les Françaises dans les deux derniers sets. Guin n’a-t-il pas comblé un viatique de six points (8-14) pour revenir à une unité (17-18) et même se retrouver à égalité (20-20)? Mais sans jamais réussir à prendre réellement le dessus (23-25). «Evidemment qu’on y a cru. Ce d’autant plus qua

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00