La Liberté

Quatre millions de francs à rembourser

Publié le 30.09.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Football » Des clubs devront rendre l’argent reçu en trop durant la pandémie.

Les clubs suisses de football qui ont reçu de l’argent en trop durant la pandémie doivent rembourser la Confédération. Seuls les montants versés en trop en 2021 sont toutefois exigés, d’un total estimé à quatre millions de francs. L’Office fédéral du sport (OFSPO) a reconnu, cet été déjà, que des chevauchements se sont produits dans les versements effectués à plusieurs clubs suisses de l’élite, sans en donner les noms. Il est question de dix millions de francs, six pour 2020 et quatre pour 2021.

L’OFSPO annonçait hier dans un communiqué qu’en raison de «l’extrême complexité de la situation», il a été décidé de procéder à une analyse globale du paquet de stabilisation 2020 et de renoncer à une demande de remboursement. Les quatre millions pour 2021 devront, eux, bien être remboursés. «Il n’y a pas de marge de manœuvre pour 2021, car les mécanismes et les problèmes rencontrés l’année précédente étaient connus», relève l’OFSPO.

L’office explique que certains dommages liés au Covid-19 ont été couverts par les mesures de stabilisation de la Confédération, «alors que les clubs auraient dû les assumer eux-mêmes au travers des contributions à fonds perdu.» Il revient désormais à Swiss Olympic, à l’Association suisse de football (ASF) et aux clubs concernés de chercher ensemble une solution pour procéder à ce remboursement, conclut l’OFSPO.

Selon la radio alémanique SRF, qui avait révélé cette affaire cet été, neuf clubs de Super League et de Challenge League – les deux premières divisions helvétiques – seraient concernés. Ces clubs ont reçu de l’argent de deux programmes d’aide publique pour les mêmes pertes subies par leurs équipes amateurs, juniors et féminines. ats

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11