La Liberté

Le motocross au féminin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sandra Schorderet en action dans le terrain. Qui peut dire qu’il s’agit d’une femme sous le casque? © Béatrice Sagara-Zurbrügg
Sandra Schorderet en action dans le terrain. Qui peut dire qu’il s’agit d’une femme sous le casque? © Béatrice Sagara-Zurbrügg
Partager cet article sur:
24.11.2020

Ramona Schwitz et Sandra Schorderet sont les deux seules Fribourgeoises licenciées. Un sport avant tout pour la liberté et l’ambiance familiale

Patricia Morand

Sus aux clichés » Sur les 67 pilotes licenciés à l’association fribourgeoise motocycliste en catégorie MX250, deux sont des femmes. Ramona Schwitz (Sugiez) et Sandra Schorderet (Ferpicloz) n’hésitent pas à défier les hommes. «Mes collègues sont tous impressionnés», glisse la première. Les deux Fribourgeoises ont pour point commun une certaine longévité dans un championnat suisse exclusivement féminin de motocross lancé en 2014. La Lacoise a été deux fois vice-championne nationale (2014, 2015), alors que la Sarinoise est la seule Dzozette à avoir disputé toutes les courses de cette année 2020.

Comme d’autres disciplines, le motocross se pratique de père en fils. Enfin, de père en fille pour Sandra Schorderet (25 ans). «Je suis née dedans, comme ma grande sœur Laetitia. Notre

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00