La Liberté

«On ne revivra jamais Crans 1987»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La reine de ces mondiaux de Cortina, Lara Gut-Behrami, et une partie de sa cour. © Keystone
La reine de ces mondiaux de Cortina, Lara Gut-Behrami, et une partie de sa cour. © Keystone
Daniel Yule a vu du vert. © Keystone
Daniel Yule a vu du vert. © Keystone
Camille Rast a vécu l’un des plus beaux jours de sa jeune carrière. © Keystone
Camille Rast a vécu l’un des plus beaux jours de sa jeune carrière. © Keystone
Partager cet article sur:
22.02.2021

Président de Swiss-Ski, Urs Lehmann tire le bilan des championnats du monde de Cortina d’Ampezzo, avec neuf médailles dans l’escarcelle des Helvètes, dont trois pour Lara Gut-Behrami titrée en géant et en super-G

Grégory Cassaz, Cortina d’Ampezzo

Interview » Urs Lehmann est enthousiaste à l’heure du bilan, surtout grâce aux Suissesses. Le président de Swiss-Ski et candidat à la présidence de la FIS se montre en revanche critique sur les parallèles.

Il y a plus de 30 ans que la Suisse n’avait pas remporté autant de médailles. Le bilan est-il forcément excellent?

C’est le bon adjectif. Je suis très fier de tous les athlètes, entraîneurs, techniciens et personnes de l’encadrement. C’est un moment exceptionnel. Nous aurions même pu faire mieux encore si les athlètes blessés comme Mauro Caviezel ou Urs Kryenbühl étaient présents. Mais je crois qu’on doit garder les pieds sur terre: voilà 30 ans que nous n’avions pas gagné autant de médailles. Trente ans dans le sport, c’est énorme. A

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00