La Liberté

Les 3 journées folles de Noémie Kolly

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Noémie Kolly: «Quand je me suis tournée et que j’ai vu le 12, c’était à peine croyable. Je ne réalise toujours pas.» © Keystone
Noémie Kolly: «Quand je me suis tournée et que j’ai vu le 12, c’était à peine croyable. Je ne réalise toujours pas.» © Keystone
Partager cet article sur:
25.01.2021

Douzième du super-G dimanche, la Rochoise réalise le meilleur résultat de sa carrière et bluffe Crans-Montana

Pascal Dupasquier, Crans-Montana

Ski alpin » Mais où s’arrêtera Noémie Kolly? La question se pose après son nouvel exploit dans le super-G de Crans-Montana. En décrochant une éblouissante 12e place à 1’’80 de Lara Gut-Behrami, impériale dimanche sur la piste du Mont-Lachaux, la Gruérienne est entrée pour la première fois dans le gotha très fermé des 15 meilleures skieuses mondiales. Et ce, pour sa cinquième apparition seulement sur le cirque blanc!

Mais reprenons depuis le début, par la genèse de cette belle histoire. Alors que Lara Gut-Behrami commente sa victoire déjà actée devant les médias, Noémie Kolly, elle, fait son petit bonhomme de chemin. Partie avec le dossard 44, elle descend dans un anonymat accentué encore par le huis clos. Son

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00