La Liberté

L’ancien parent pauvre du ski suisse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Luca Aerni est un des nombreux atouts de la Suisse en slalom. Keystone
Luca Aerni est un des nombreux atouts de la Suisse en slalom. Keystone
Partager cet article sur:
20.02.2021

Six slalomeurs helvétiques ont rempli les critères pour les mondiaux. Une performance historique

K Christophe Spahr

Mondiaux L C’est une époque que les quatre Valaisans, au départ du slalom, demain, n’ont pas connue. Parce que s’ils étaient six, les techniciens, à avoir atteint les critères pour se rendre à Cortina, cet hiver, il n’en a pas toujours été ainsi. Durant des décennies, le slalom était le parent pauvre du ski helvétique. Il était dans l’ombre des spécialistes de la vitesse, ces descendants de Roland Collombin et de Bernhard Russi, d’authentiques héros chez nous. «Les descendeurs étaient des dieux», se souvient le Fribourgeois Jacques Lüthy, un très bon technicien entre 1979 et 1988. «A leurs côtés, nous n’existions quasiment pas.»

«Ceux qui faisaient rêver le public, c’étaient Collombin et Russi», sourit le Valaisan Joël Gaspoz, sept victoires en

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00