La Liberté

Beat Feuz en remet une couche

Beat Feuz a triomphé pour la deuxième fois consécutive sur la mythique Streif. © Keystone
Beat Feuz a triomphé pour la deuxième fois consécutive sur la mythique Streif. © Keystone
Partager cet article sur:
25.01.2021

Le Bernois a gagné hier la descente de Kitzbühel, confirmant son succès de vendredi

Ski alpin » Beat Feuz a triomphé pour la deuxième fois consécutive sur la mythique Streif, qui s’était toujours refusée à lui jusqu’à vendredi. Le Bernois a cueilli hier à Kitzbühel son 12e succès en Coupe du monde de descente et son 50e podium en devançant Johan Clarey (2e) et Matthias Mayer (3e). Parti avec le dossard 9, Beat Feuz n’y croyait pourtant pas au moment de franchir la ligne d’arrivée. «Je ne pensais pas que cela suffirait pour m’imposer», a souligné «Kugelblitz» après avoir dû composer avec un dense brouillard, qui a d’ailleurs provoqué deux interruptions.

«J’ai livré deux bonnes manches ici. Aujourd’hui (dimanche, ndlr), j’ai commis une ou deux fautes. Mais c’était difficile pour tout le monde, il faisait sombre», a poursuivi Beat Feuz, qui a expliqué avoir skié «plus rond» que vendredi. «C’est fou de gagner deux fois à Kitzbühel la même année. Je ne sais pas quoi dire.»

Comme Didier Cuche

L’Emmentalois est le septième coureur à remporter deux descentes à Kitzbühel la même année, le premier depuis Luc Alphand en 1995 et le troisième Suisse après Pirmin Zurbriggen (1985) et Franz Heinzer (1992). Didier Cuche avait frôlé cet exploit en 1998, terminant 2e le deuxième jour après avoir remporté la première course. Deuxième à quatre reprises sur ses dix précédentes apparitions en descente à Kitzbühel, Beat Feuz rejoint d’ailleurs le quintuple vainqueur de la Streif Didier Cuche grâce à ce 12e succès dans la discipline-reine. Seuls Peter Müller (19 victoires en descente) et Franz Heinzer (15) ont fait mieux dans le camp suisse.

A l’image du Neuchâtelois, Beat Feuz a fait la différence grâce à son finish hier. L’Emmentalois accusait 0’’42 de retard sur Johan Clarey après une minute de course, mais 0’’01 seulement après une traverse parfaitement négociée. Flashé à 145 km/h dans le schuss final, il améliorait de 0’’17 le chrono du Français de 40 ans.

Beat Feuz a pu esquisser un sourire après le passage de Matthias Mayer (N° 13), vainqueur l’an dernier devant le Bernois et 2e vendredi à 0’’16, qui a cette fois-ci dû se contenter du 3e temps (à 0’’38). Il ravit d’ailleurs à l’Autrichien un dossard rouge de leader du classement de la discipline qui lui va si bien. Le Bernois, dont la victoire de vendredi a été ternie par la terrible chute d’Urs Kryenbühl et validée après le passage de 30 concurrents, peut cette fois-ci pleinement savourer. Reportée de 24 heures, cette deuxième descente était qui plus est la «vraie» course du Hahnenkamm, alors que celle de vendredi remplaçait Wengen.

Un seul autre coureur helvétique a pris place dans le top 15 hier. Premier non-partant vendredi avec son dossard 31, Marco Odermatt a décroché un prometteur 10e rang à 1’’32 du héros du week-end. L’Obwaldien, porteur du dossard 16 cette fois-ci, n’avait jamais été aussi bien classé dans la discipline. ats

Classements

Kitzbühel (AUT). Coupe du monde messieurs. Descente: 1. Beat Feuz (SUI) 1’55’’29. 2. Johan Clarey (FRA) à 0’’17. 3. Matthias Mayer (AUT) à 0’’38. 4. Christof Innerhofer (ITA) à 0’’86. 5. Romed Baumann (GER) à 0’’97. 6. Andreas Sander (GER) à 1’’00. 7. Dominik Paris (ITA) à 1’’18. 8. Otmar Striedinger (AUT) à 1’’20. 9. Matthieu Bailet (FRA) à 1’’22. 10. Marco Odermatt (SUI) et Daniel Hemetsberger (AUT) à 1’’32. Puis les autres Suisses: 20. Stefan Rogentin à 1’’86. 22. Gilles Roulin à 2’’01. 30. Carlo Janka à 2’’45. 40. Ralph Weber à 3’’25. 42. Nils Mani à 3’’31. 52 partants, 49 classés.

Général (21/37): 1. Alexis Pinturault (FRA) 778. 2. Aleksander Kilde (NOR) 560. 3. Marco Odermatt (SUI) 527. 4. Marco Schwarz (AUT) 466. 5. Filip Zubcic (CRO) 462. 6. Loïc Meillard (SUI) 428. Puis: 9. Beat Feuz (SUI) 378. 12. Mauro Caviezel (SUI) 307. 17. Ramon Zenhäusern (SUI) 238. 26. Gino Caviezel (SUI) 187. 28. Justin Murisier (SUI) 169.

Descente (5/8): 1. Feuz 326. 2. Matthias Mayer (AUT) 298. 3. Johan Clarey (FRA) 217. 4. Kilde 190. 5. Dominik Paris (ITA) 188. 6. Romed Baumann (GER) 156. Puis: 11. Urs Kryenbühl (SUI) 133. 15. Carlo Janka (SUI) 90. 18. Mauro Caviezel 82. 23. Odermatt 49. 29. Ralph Weber (SUI) 29.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00