La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La sale tronche devenue arbitre

Le Fribourgeois Jean-Yves Wicht a rangé son drapeau d’arbitre assistant samedi dernier à Lausanne

Jean-Yves Wicht a définitivement rangé son drapeau d’arbitre assistant. © Alain Wicht
Jean-Yves Wicht a définitivement rangé son drapeau d’arbitre assistant. © Alain Wicht

Patrick Biolley

Publié le 13.12.2021

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Football » Un dernier hors-jeu signalé, une dernière poignée de main avec les joueurs et entraîneurs et voilà déjà le temps de siffler la fin d’une carrière d’arbitre assistant longue de vingt ans, dont quinze passés au plus haut niveau. Et dire que l’histoire d’amour entre Jean-Yves Wicht et les règlements du football a commencé par… une punition. «Au foot, j’étais une sale gueule, éclate de rire l’ancien joueur de Marly et du Mouret. Je criais toujours sur les arbitres et me prenais pas mal de cartons. Un jour, Bernard Thoos, alors dirigeant, m’a dit que je devais faire les cours d’arbitres débutants. C’était en 1999.»

«Je criais toujours sur les arbitres et me prenais pas mal de cartons.»
Jean-Yves Wicht

Depuis, celui qui habite aujourd’hui à A

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11