La Liberté

Du foot au mépris de toute légalité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ce n’est pas la première fois qu’un match sauvage passe entre les mailles des filets des restrictions sanitaires dans le canton de Fribourg. Charly Rappo-archives
Ce n’est pas la première fois qu’un match sauvage passe entre les mailles des filets des restrictions sanitaires dans le canton de Fribourg. Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
03.11.2020

Un match «sauvage» a réuni plusieurs dizaines de personnes sur le terrain du FC Riaz samedi après-midi

Pascal Dupasquier

Football » L’interdiction des sports impliquant un contact physique a mis tous les footballeurs, basketteurs, hockeyeurs et autres athlètes amateurs du canton à l’arrêt jusqu’au 30 novembre au moins. Tous? Non, car une poignée d’irréductibles résistent – encore et toujours – à l’envahisseur, comprenez aux mesures sanitaires décrétées par le Conseil d’Etat le 23 octobre dernier.

Le hic, c’est que ces irréductibles ne sortent pas de la fiction d’une bande dessinée, mais bien de la réalité: celle qui a vu, samedi, le terrain de football du FC Riaz être le théâtre d’un match «sauvage» entre deux équipes de «jeunes de 15 à 20 ans», selon nos informations et plusieurs témoins, lesquels parlent d’une rencontre structurée avec «jeux

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00