La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Il a troqué les peaux pour le vélo

Ex-champion de ski-alpinisme, Anton Palzer sera sur la route vers Romont plutôt que sur la Patrouille

Anton Palzer: «Je savais que la transition serait difficile. Ma première fois dans le peloton c’était énormément de stress.» © Keystone
Anton Palzer: «Je savais que la transition serait difficile. Ma première fois dans le peloton c’était énormément de stress.» © Keystone

Patrick Biolley, Lausanne

Publié le 26.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » Dans le peloton, il y a Primoz Roglic, ex-champion du monde junior de saut à skis qui est passé au cyclisme et a remporté trois Vuelta, une médaille d’or olympique et, accessoirement deux Tour de Romandie. Il y a aussi Remco Evenepoel, ancien footballeur international junior qui a préféré le vélo. A raison, puisqu’à 22 ans il est l’un des plus sûrs espoirs du cyclisme mondial. Mais demain, entre La Béroche et Romont, il y aura Anton Palzer. L’Allemand se battait il y a encore une année avec Rémi Bonnet pour la médaille d’or mondiale de verticale en… ski-alpinisme. Avantage au Fribourgeois. «Rémi s’était excusé à la fin de la course, car il savait que c’était sûrement la dernière épreuve de ma carrière», sourit le 71e du prologue de ce mardi.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11