La Liberté

Quand l’hiver tourne en boucle

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Avec le passage à l’heure d’été, c’est la belle saison de l’aviron qui aurait dû commencer... © DR
Avec le passage à l’heure d’été, c’est la belle saison de l’aviron qui aurait dû commencer... © DR
Partager cet article sur:
04.04.2020

Remise à plus tard, la saison d’aviron se résume encore et toujours à ramer… dans son salon!

Pierre Salinas

Aviron » Après L’histoire sans fin et Un jour sans fin, deux films qui en cette période de confinement tournent plus que jamais en boucle, les productions coronavirus présentent Un hiver sans fin. Dans le rôle principal, les rameurs de tous âges et de tous bords, les adeptes de l’aviron en particulier. En guest star, le printemps, un élément perturbateur qui n’est là que pour retourner le couteau dans la plaie. Car le passage à l’heure d’été aurait dû marquer le véritable début de la saison d’aviron. Pour une raison qui ne vous aura pas échappé, celui-ci est remis à plus tard. Quant à cette maudite pandémie, elle oblige les gros bras de la Sarine et du lac de Schiffenen à ressortir leur ergomètre du placard, cette machine d’entraînement qu’ils n’utilisent que durant l’hiver, devant la télé, en pensant à ce jour béni où ils pourront retourner à l’eau, ce qui est pour l’heure impossible.

De la frustration

«La boîte à clés des locaux (situés à la passerelle des Neigles, ndlr) n’

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00