La Liberté

Le début de la fin pour l’étalon Tinka’s Boy

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
22.04.2020

Dans le rétro : 22 avril 2004

Hippisme » Au temps de son succès, Markus Fuchs (65 ans dans deux mois) n’a cessé de le répéter: «Tinka’s Boy est le cheval de ma vie.» En selle de l’étalon alezan, propriété d’Isolde Liebherr, le cavalier saint-gallois a surtout été vice-champion d’Europe en individuel et par équipes à Hickstead en 1999 et vice-champion olympique par équipes à Sydney en 2000. «Sans ce cheval, j’aurais tout arrêté», a-t-il même avoué.

Né en 1989 aux Pays-Bas, l’étalon a commencé sa carrière sportive en Grande-Bretagne, où il a remporté des championnats pour montures de 4, 5 et 6 ans. Il a ensuite permis à Nick Skelton de s’illustrer en Coupe des nations à Aix-la-Chapelle, Hickstead et Gijon avant d&

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00