La Liberté

Karl Stritt et ses genoux bioniques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Karl Stritt à la Stierenberglauf, le 1er août 2017: huit mois et demi après la pose de sa deuxième prothèse. © Charles Ellena - archives
Karl Stritt à la Stierenberglauf, le 1er août 2017: huit mois et demi après la pose de sa deuxième prothèse. © Charles Ellena - archives
Partager cet article sur:
24.02.2020

Il court depuis cinquante ans et il continue de courir malgré deux prothèses partielles de genou

Jean ammann

Course à pied » «Il n’arrêtera jamais de courir, même s’il doit courir à quatre pattes», dit Brigitte, sa femme, qui tient les archives, qui suspend les médailles un peu partout dans la maison, qui dénombra trente participations à des compétitions pour la seule année 1980, «presque chaque week-end». Brigitte est l’épouse de Karl Stritt. L’infatigable Karl Stritt, l’inoxydable Karl Stritt, le grand dominateur des catégories vétérans, 70 ans au 1er octobre de cette année et deux prothèses de genou.

C’était au mois de janvier, il y a deux ou trois ans, au cross de Guin, il y avait un peu de boue, quelques trous, un talus à dévarapper et Karl Stritt trottinait sans se démonter. Stéphane Gmünder, qui fut un de ses compagnons d’entraînement, nous avait dit: &laq

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00