La Liberté

Vaud regrette le passageau gymnase en quatre ans

Publié le 30.09.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Etudes » Le Conseil d’Etat vaudois ne voit pas d’un bon œil le passage à un gymnase à quatre ans. Il regrette la perte d’autonomie cantonale et estime que les cantons devraient rester libres d’organiser un gymnase en trois ans.

Pour l’heure, il ne tranche pas l’épineuse question de la durée des études où plusieurs variantes s’affrontent: 10 ans d’école obligatoire, plus quatre de gymnase, ou 11 ans plus quatre.

Le canton explique «entendre» la volonté d’harmonisation des formations gymnasiales à quatre ans, écrit-il en réponse à une consultation fédérale. S’il n’est pas favorable à l’allongement des études, il est conscient qu’une opposition de principe ferait courir le risque de voir les titres obtenus par les Vaudois non reconnus pour entrer à l’Université ou dans une Haute Ecole.

Quelles que soient les options retenues par la Confédération, le Conseil d’Etat demande une grande liberté pour l’organiser, écrit-il dans un communiqué. Cette révision offre des opportunités de repenser la transition entre l’école obligatoire et postobligatoire, ainsi que de valoriser la formation professionnelle.

L’allongement de la durée devrait permettre d’avoir une formation plus exigeante, note le département du PLR Frédéric Borloz. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11