La Liberté

Règles violées, mais pas de coupable

Rebecca Ruiz a été liée par cinq contrats à durée déterminée avec le Département de la formation. © Keystone-archives
Rebecca Ruiz a été liée par cinq contrats à durée déterminée avec le Département de la formation. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
07.02.2020

Le procureur général Eric Cottier classe l’affaire du contrat de la conseillère d’Etat Rebecca Ruiz

Raphaël Besson

Administration » L’affaire du contrat de Rebecca Ruiz est classée. Le procureur général Eric Cottier a jugé que le canton n’avait pas été lésé et qu’il n’y avait pas eu d’avantage illicite. La réglementation vaudoise n’en a pas moins été «clairement et sciemment violée».

L’affaire remonte à la campagne électorale pour le Conseil d’Etat. Alors que la socialiste Rebecca Ruiz est donnée grande favorite pour reprendre le poste de Pierre-Yves Maillard, Le Temps révèle un contrat particulier de la criminologue employée auparavant par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) dirigé par une autre socialiste, Anne-Catherine Lyon.

Près d’un an d’enquête

Finalement en mars 2019, trois citoyens actionnent la justic

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00