La Liberté

Une résidence palliative est en projet

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
02.07.2020

Santé » Des élues s’inquiètent de la prise en charge palliative après une hospitalisation. La Direction de la santé et l’Hôpital fribourgeois réfléchissent déjà à une solution à la Villa Saint-François.

Les soins palliatifs prodigués à la Villa Saint-François, située à proximité du site principal de l’Hôpital fribourgeois (HFR) et géré par lui, interpellent la libérale-radicale Antoinette de Weck (Fribourg) et la socialiste Chantal Pythoud-Gaillard (Bulle). «Les prestations sont soumises aux DRG, c’est-à-dire aux forfaits pris en charge par les caisses-maladie. Après 21 jours d’hospitalisation, les assurances ne participent plus aux frais d’hospitalisation. Dès lors, les patients sont le plus souvent orientés vers les établissements médico-sociaux», écrivent les deux députées. Par le biais d’un postulat, cosigné par 45 élus, elles demandent au Conseil d’Etat d’étudier un moyen d’éviter ces transferts.

Dans sa réponse, le Conseil d’Etat rétorque que le financement des s

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00