La Liberté

Un effet «bonnes résolutions»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les nouveaux inscrits du mois de janvier s’intéressent particulièrement aux cours de sports, puis aux leçons de langues © Keystone
Les nouveaux inscrits du mois de janvier s’intéressent particulièrement aux cours de sports, puis aux leçons de langues © Keystone
Partager cet article sur:
09.01.2020

A l’Université populaire ou à l’Ecole-club, le sport a la faveur des inscrits de janvier

Anne Rey-Mermet

Formation » Eviter de prendre l’avion, dire moins de gros mots ou manger davantage de légumes: les bonnes résolutions sont un classique du début d’année. Cette tendance s’observe aussi souvent dans les fitness, la Suva, principal assureur-accidents de Suisse, révélait d’ailleurs mercredi que 10% des accidents dans les salles de sports se produisent au mois de janvier. La volonté de devenir une meilleure version de soi-même se limite-t-elle au sport ou s’applique-t-elle à toutes sortes de formations? «Il y a un effet «bonnes résolutions» en janvier, mais il est difficilement quantifiable. Nous ne demandons pas aux gens pour quelle raison ils s’inscrivent», indique Frédéric Mauron, chef de service des Ecoles-clubs Migros de Neuchâtel et Fribourg.

A l’Ecole-club de Fribourg, tout comme à l’Universit&eacu

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00