La Liberté

Pas le moment de baisser la garde

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les autorités craignent que le beau temps pousse les gens à sortir de chez eux en nombre avec le risque que des consignes de sécurité de base ne soient pas respectées. © Charles Ellena
Les autorités craignent que le beau temps pousse les gens à sortir de chez eux en nombre avec le risque que des consignes de sécurité de base ne soient pas respectées. © Charles Ellena
Fabien Rigolet, responsable du Centre de formation des soins et expert en soins d’urgence
Fabien Rigolet, responsable du Centre de formation des soins et expert en soins d’urgence
Partager cet article sur:
03.04.2020

Les chiffres des nouvelles hospitalisations sont stables, mais l’Organe cantonal de conduite (OCC) met en garde la population contre tout relâchement. «Le retour de bâton serait sévère», avertit le chef de l’OCC

Magalie Goumaz

Situation » Il fait beau, les vacances commencent, la situation sur le plan sanitaire semble être sous contrôle, du matériel doit arriver ces prochains jours de Chine. Et pourtant. Hier, lors d’un point presse, l’Organe cantonal de conduite (OCC) a mis en garde contre tout relâchement dans les comportements.

1 Derrière les chiffres

A l’instar du reste de la Suisse, la situation sanitaire est relativement stable dans le canton de Fribourg. Hier, on dénombrait 550 cas positifs, soit 25 de plus que la veille. Il y a eu trois décès, portant le nombre total à 26 depuis le début de la crise. A l’HFR, 23 personnes sont aux soins intensifs, un chiffre stable, et 80 sont hospitalisées (–1). Directeur médical de l’HFR, Ronald Vonlanthen reste malgré tout sur le qui-vive. La hausse reste constante. «Nous avons près de cinq fois plus d

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00