La Liberté

Pas de panique dans le Vully

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
© Alain Wicht-archives
© Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
06.05.2020

Les ventes des vins du Vully sont en baisse, mais les vignerons gardent tout de même le moral

Chantal Rouleau

Pandémie » Bacchus, dieu du vin et de la vigne, doit avoir la mine bien basse ces jours-ci. Les ventes de vin sont en forte diminution à la suite de la fermeture des restaurants à cause de la pandémie de coronavirus. Selon une étude datant de 2017 réalisée par Swiss Wine Promotion, l’organe national de promotion des vins suisses, 22% des gens boivent du vin au restaurant ou au bistrot et 25% lors de rencontres entre amis. «Les gens ne peuvent ni sortir boire un verre, ni se rassembler chez eux. Les restaurants rouvrent le 11 mai, oui, mais il n’y aura pas de compensation. Ce sont deux mois perdus», s’inquiète Hélène Noirjean, directrice de la Fédération suisse des vignerons. Elle ajoute: «Les cuves sont pleines. En septembre, le raisin sera mûr. Où le stockerons-nous? La situation est dramatique.»

Même si l’anné

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00