La Liberté

«Optimistes, comme il y a 50 ans»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«J’ai gardé l’amour de l’objet et du travail qu’il condense», confie Vincent Ruffieux. © Charles Ellena​​​​​​​
«J’ai gardé l’amour de l’objet et du travail qu’il condense», confie Vincent Ruffieux. © Charles Ellena​​​​​​​
Partager cet article sur:
30.11.2020

L’enseigne Ruffieu’x Décoration rénove les meubles et transforme les intérieurs depuis un demi-siècle

Stéphane Sanchez

Bulle » Sur la table de travail, un fauteuil Louis-Philippe du début du XVIIIe siècle. Son garnissage de velours a vécu. Un faux cuir pimpant, tendu sur une ouatine neuve et bien gonflée, est désormais positionné contre la battue, fixé par des clous de pointage. Vincent Ruffieux, un marteau de tapissier – un ramponneau – à la main, porte la touche finale. Ou plutôt les touches finales, car ce sont plusieurs centaines de clous de décoration qu’il va falloir aligner, pour souligner l’élégance du meuble. «Sept heures par fauteuil, huit fauteuils.» Un travail de bénédictin, que le patron de Ruffieu’x Décoration accomplira avec son employé, Daniel Page, dans la maison depuis 16 ans.

Mais dans un mois, l’enseigne bulloise frappera un grand coup: 50 ans d’existence. Un demi-siècle qu’on peut lire d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00