La Liberté

Michelin prend le large depuis Estavayer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’aile testée sur le lac de Neuchâtel mesure 17 mètres de haut. © Alain Wicht
L’aile testée sur le lac de Neuchâtel mesure 17 mètres de haut. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
04.10.2021

Le centre de recherche du géant du pneu teste une aile destinée aux cargos sur le lac de Neuchâtel

Thibaud Guisan

Economie » Avec sa voile gonflable ressemblant à une aile d’avion, ce bateau ne passe pas inaperçu sur le lac de Neuchâtel. Amarré au port d’Estavayer-le-Lac, ce voilier est utilisé comme un laboratoire par l’équipe du centre de recherche de Michelin, basé à Givisiez.

Le géant du pneumatique prend le large et s’écarte de son domaine d’activités principal avec ce projet. L’aile est destinée à équiper des navires de la marine marchande. Objectif: utiliser le vent pour réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 du transport maritime. «Nous sommes pratiquement tous les jours sur le lac. Le but est de tester l’équipement par tous les temps», expose Bruno Fragnière, responsable technique de l’aile, à la barre du voilier de 13 mètres de long.

Sa voile

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00