La Liberté

Les petits échos des restos

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Jean-François Mayer s’est rendu dans des restaurants variés. Il se souvient encore du premier restaurant «exotique» à avoir ouvert à Fribourg à sa connaissance: une pizzeria, dans les années 60. Charly Rappo
Jean-François Mayer s’est rendu dans des restaurants variés. Il se souvient encore du premier restaurant «exotique» à avoir ouvert à Fribourg à sa connaissance: une pizzeria, dans les années 60. Charly Rappo
Partager cet article sur:
28.05.2020

Jean-François Mayer a raconté ses repas sur Facebook pour inciter les gens à aller au restaurant

Lise-Marie Piller

Encouragement » «La dernière fois que j’ai essayé de me cuisiner un vrai repas, c’était en 1976. J’étais alors étudiant à Lyon. Imaginez vivre dans une telle capitale gastronomique et vous dire que votre plat est un échec. Depuis, j’ai décidé de manger la bonne cuisine des autres en me rendant par exemple souvent au restaurant», explique avec humour Jean-François Mayer, qui avoue gaiement que ses compétences culinaires se limitent à la cuisson d’un œuf ou à la préparation d’une salade.

En cette matinée de mai, l’habitant de Fribourg de 63 ans prend le café au à la Brasserie Boulevard 39 à Fribourg. Historien spécialiste des courants religieux contemporains, il dirige l’institut Religioscope à Fribourg et a pris la plume numérique pour rédiger des chr

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00