La Liberté

Le virus atteint les lapins de Pâques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Fabriquer des lapins avec un masque en temps de Covid-19, une recette qui fait mouche. © Alain Wicht
Fabriquer des lapins avec un masque en temps de Covid-19, une recette qui fait mouche. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
07.04.2020

Les ventes d’œufs, de lapins et autres gourmandises pascales sont généralement en baisse

Anne Rey-Mermet

Chocolat » Ils sont arrivés dans les rayons des grandes surfaces depuis un certain temps, mais on les a un peu oubliés entre deux achats de farine et une réserve de papier toilette. Lapins, œufs et autres fantaisies sucrées devraient être à l’honneur cette semaine, à quelques jours du dimanche de Pâques. Mais la pandémie a modifié pour un temps les habitudes des gens, notamment au niveau des achats.

Que ce soit chez les petits commerçants ou chez les grands distributeurs, on note généralement une baisse des ventes de chocolat de Pâques par rapport aux années précédentes. «Il y a moins de monde en ville, nous avons moins de fréquentation dans nos boulangeries, nous nous attendons à ce que Pâques soit plus calme que d’habitude», indique Laurence Stephan, directrice d’Arte Panis, qui gère les

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00