La Liberté

La Singine est rentrée dans le rang

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Bruno Boschung et Christine Bulliard-Marbach lors de la proclamation des résultats de l’élection au Conseil national le 20 octobre 2019. © Alain Wicht
Bruno Boschung et Christine Bulliard-Marbach lors de la proclamation des résultats de l’élection au Conseil national le 20 octobre 2019. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.08.2021

Autrefois omniprésents à Fribourg et à Berne, les Singinois marquent le pas. Mais la relève arrive

Marc-Roland Zoellig

Politique » Le comité directeur du Centre a tranché le 18 mai dernier: Isabelle Chassot a été préférée à Bruno Boschung pour tenter de reconquérir le siège perdu par Beat Vonlanthen au Conseil des Etats en 2019. Une décision symbolisant la perte d’influence des représentants singinois au sein des instances tant cantonales que fédérales. Longtemps, le district alémanique a été un grand pourvoyeur de personnalités politiques d’envergure nationale.

En 2011, année de la première élection au Conseil national de Christine Bulliard-Marbach, dernière représentante de cette génération dorée, les Singinois pouvaient également compter sur deux conseillers d’Etat (Erwin Jutzet et Beat Vonlanthen), ainsi que sur l’un des politiciens les plus influents de Suisse en la per

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00