La Liberté

Ils ouvrent sans faire de vagues

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ils ouvrent sans faire de vagues
Ils ouvrent sans faire de vagues
Partager cet article sur:
25.05.2020

L’un des promoteurs du projet de vague artificielle a repris l’exploitation des Laviaux

Charles Grandjean

Morlon » «Nous avons ouvert en catimini le dimanche 17 mai.» Si Flurin Mathieu n’a pas fait de tapage autour de la réouverture de la buvette des Laviaux à Morlon, c’est qu’il souhaitait sonder son potentiel. Une simple ouverture de portail et un message sur les réseaux sociaux auront toutefois fait leur effet. «On a environ eu 150 personnes le premier jour.»

Flurin et Maria Mathieu ont ainsi repris ce printemps l’exploitation du bed and breakfast sous le nom Goya Onda – «gouille à ondes» en patois – en ouvrant la terrasse aux badauds. «On veut rendre cette terrasse aux Gruériens, explique le trentenaire, qui a à son actif plusieurs projets dans le domaine de l’hôtellerie. C’est l’un des lieux les plus propices pour jouir du lac.» Avec cette terrasse désormais ouverte au public, le bed and breakfast de

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00