La Liberté

Il y aura plus de pénuries d’eau en été

Partager cet article sur:
18.02.2020

Rivière de la Broye » L’agriculture va devoir s’adapter à des étés secs et à des hivers humides.

En se basant sur des données du bassin-versant de la rivière de la Broye, les spécialistes d’Agroscope ont constaté que l’équilibre entre l’eau et les éléments nutritifs s’avère particulièrement sensible. Selon divers scénarios, l’écoulement des cours d’eau diminue jusqu’à 77% en été. Cela signifie qu’il y aura moins d’eau disponible pour l’irrigation. «Cependant, des précipitations plus faibles en été signifient également moins de lessivage des nitrates – jusqu’à 25% de moins selon les scénarios», a communiqué Agroscope hier.

L’institut de recherche a constaté qu’en hiver, l’écoulement des cours d’eau augmentait jusqu’à 65%. Selon les scénarios, une hausse des précipitations hivernales accroît le lessivage des nitrates jusqu’à 44%, ce qui entraîne un accroissement de la concentration de nitrates qui peut atteindre 11%.

A l’avenir, la production végétale pourrait atte

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00