La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

En grève de la faim pour ses enfants

Guillermo Fernandez ne se nourrit plus depuis le 1er novembre: «J’ai perdu 8 kg. Mais je vais bien», confiait hier cet habitant de Morlon, qui veut mobiliser les consciences. © Charly Rappo
Guillermo Fernandez ne se nourrit plus depuis le 1er novembre: «J’ai perdu 8 kg. Mais je vais bien», confiait hier cet habitant de Morlon, qui veut mobiliser les consciences. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
Publié le 10.11.2021

Le Fribourgeois Guillermo Fernandez se bat à Berne pour préserver les générations futures de l’enfer

Stéphane Sanchez

Berne » Emmitouflé dans plusieurs couches de vêtements, il a posé sa chaise face au Palais fédéral, à Berne. Guillermo Fernandez, 47 ans, entamait hier son neuvième jour de grève de la faim. «J’ai perdu 8 kg. Mais je vais bien», assure ce père de famille, citoyen de Morlon – un secundo d’origine espagnole, apolitique et devenu militant ce 1er novembre. «Les 2e et 3e jours de jeûne sont difficiles, mais ensuite, le corps change son fonctionnement. Je bois beaucoup de thé salé et d’eau citronnée. Je prends des vitamines. Je surveille ma fréquence cardiaque, comme me l’a dit mon médecin. Je sais qu’un jour, je tomberai dans les pommes et qu’on m’évacuera quelque part. Mais je suis déterminé. Une gréviste de la faim, en Turquie, a tenu 238 jours. Je peux aussi.»

Son comb

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00