La Liberté

Des chamois à deux pas du bitume

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Châtel-sur-Montsalvens, les chamois viennent brouter jusque tout au bord de la route cantonale. L’ongulé s’accommode des voitures mais garde son instinct de fuite si l’homme s’en approche de trop près. © Alain Wicht
A Châtel-sur-Montsalvens, les chamois viennent brouter jusque tout au bord de la route cantonale. L’ongulé s’accommode des voitures mais garde son instinct de fuite si l’homme s’en approche de trop près. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
06.10.2021

A Châtel-sur-Montsalvens, une colonie de chamois broute dans un pré à côté de la route cantonale

Maud Tornare

Faune » Il n’est pas forcément nécessaire d’enfiler des chaussures de montagne pour observer des chamois. A Châtel-sur-Montsalvens, l’ongulé se laisse admirer par les automobilistes qui empruntent la route cantonale. Indifférents au va-et-vient des voitures, une petite dizaine de chamois broutent à l’année et en toute insouciance dans un pré à deux pas de la chaussée. Tandis qu’une quinzaine de leurs congénères paissent plus bas dans la pente.

Ce spectacle bucolique ne passe pas inaperçu dans cette région touristique. «Plein de gens s’arrêtent pour les photographier. C’est devenu la carte postale sur Facebook», observe Eric Barras, syndic de Châtel-sur-Montsalvens. Si elle suscite de l’intérêt et peut surprendre, la présence de cet animal sauvage à cet endroit n’a pou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00