La Liberté

De sale rouge à maudit vert

Révolutionnaire et marxiste dans sa jeunesse, Jacques Eschmann est resté un militant. Il fait partie des Grands-Parents pour le climat. © Alain Wicht
Révolutionnaire et marxiste dans sa jeunesse, Jacques Eschmann est resté un militant. Il fait partie des Grands-Parents pour le climat. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
30.01.2020

Ecologiste marxisant, l’ancien conseiller communal Jacques Eschmann raconte 50 ans de militantisme

Magalie Goumaz

Parution » Rouge et vert. Comme une pastèque. C’est le titre du livre de Jacques Eschmann, qui sort ces jours en librairie. Chrétien engagé, puis révolutionnaire et marxiste, écologiste de gauche, conseiller communal en ville de Fribourg, c’est cinquante ans de militantisme qu’il nous raconte.

Votre fiche, rédigée sur la base de 190 rapports de police établis entre 1969 et 1988, vous a servi d’aide-mémoire pour rédiger ce livre. Que dit-elle de vous?

Jacques Eschmann: Elle dit que je ne suis qu’un horrible gauchiste qui prône le renversement de l’ordre établi. Pendant 19 ans, la police a cherché à me mettre sur le dos des actes violents ou illégaux. Pendant neuf ans, j’ai même été sous enquête pénale, sans que je le sache. La procédure a ét

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00