La Liberté

Rafraîchissement dans les rapides

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’hydrospeed permet d’être en contact direct avec la rivière, sans pour autant la subir. © Valrafting
L’hydrospeed permet d’être en contact direct avec la rivière, sans pour autant la subir. © Valrafting
Partager cet article sur:
09.07.2021

Pour découvrir l’hydrospeed, également appelé nage en eau vive, il faut se jeter à l’eau

Sébastien Goetschmann

Au fil de l’eau (4/6) » Il existe mille et une façons de se déplacer sur l’eau et même sous l’eau. Mais on peut aussi admirer l’élément aquatique depuis une terre ferme et néanmoins idyllique. Cette série défriche quelques pistes. En toute humidité.

Arrivé à Sierre, je commence par enfiler une combinaison renforcée en néoprène qui colle bien au corps. Nous embarquons également tout le matériel indispensable pour faire de l’hydrospeed, décrit tout simplement comme le plus sensationnel des sports d’eau vive. Il y a naturellement un gilet de sauvetage, des palmes, un casque et bien entendu un flotteur, fabriqué en mousse polyéthylène à cellules fermées, pour pouvoir naviguer dans les rapides.

Après une dizaine de minutes de transport en bus, nous atteignons le lieu

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00