La Liberté

Ouvrir les fenêtres ne suffit pas

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’air à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements est plus pollué que l’air extérieur. © Felix/HEIA-FR
L’air à l’intérieur de nos maisons et de nos appartements est plus pollué que l’air extérieur. © Felix/HEIA-FR
Partager cet article sur:
29.04.2020

La mauvaise qualité de l’air dans nos intérieurs préoccupe les chercheurs. Recommandations

Elisabeth Haas

Habitat » On a beau devoir rester le plus possible à domicile, l’appel de balades et de jeux à l’extérieur reste trop fort pour les adultes comme pour les enfants, surtout quand il fait beau. Et effectivement il vaut mieux sortir. L’air intérieur de nos appartements ou maisons «peut être parfois cinq à dix fois plus pollué que l’air extérieur», rappelle une équipe de chercheurs de l’EPFL et de la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, réunis au sein du Smart Living Lab sur le site de Bluefactory, qui ont mené des études sur la qualité de l’air intérieur des habitations romandes. Leur projet, appelé Mesqualair, a pris la mesure de la qualité de l’air dans 650 bâtiments, «un gros échantillon», soutient Joëlle Goyette Pernot, professeur à la HEIA

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00