La Liberté

La noblesse à l’état pur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles. © PNS/Hans Lozza
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles. © PNS/Hans Lozza
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Les bouquetins sont à l’aise dans les lieux les plus inaccessibles.
Partager cet article sur:
15.07.2021

L’observer se mérite. Le sabot sûr, le bouquetin saute d’un pas allègre dans les parois et sur les crêtes

Mireille Chèvre

Helvètes à poils (4/6) » L’Australie et son kangourou. Le Pérou et son lama. La Suisse aussi a ses animaux de cartes postales. Rencontre avec six Suisses aussi sympathiques que charismatiques.

Pour croiser le regard d’un bouquetin, il faut se lever tôt et enfiler de bonnes chaussures. L’animal crapahute dans les montagnes et c’est sur son territoire qu’une visite s’impose. Le Val Trupchun, dans le Parc national, est tout indiqué. Suivons donc sa trace en compagnie de Hans Lozza, responsable de la communication du parc, géologue de profession, photographe et biologiste passionné.

La randonnée débute vers 8 h 15, dans une vallée qui abrite une faune particulièrement dense: des bouquetins, 150 à 200, mais aussi des cerfs, chamois, marmottes, aigles et gypaètes barbus. En attendant de voir les premiers bouquetins, les indices de leur p

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00