La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Isabelle Krieg préfère rire de ses peurs et colères

A Fribourg, l’artiste Isabelle Krieg transforme ses peurs et colères avec humour et poésie. Succulent

Depuis 2003, Isabelle Krieg peint des portraits dans le fond de ses tasses, à l'image de Volodymyr Zelensky. Au MAHF, elles sont disposées sur une immense table, réplique de celle autour de laquelle Poutine a invité Macron il y a quelques semaines… © DR
Depuis 2003, Isabelle Krieg peint des portraits dans le fond de ses tasses, à l'image de Volodymyr Zelensky. Au MAHF, elles sont disposées sur une immense table, réplique de celle autour de laquelle Poutine a invité Macron il y a quelques semaines… © DR

Aurélie Lebreau

Publié le 04.05.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Musée d’art et d’histoire » Ses yeux pétillent, son rire s’envole mais souvent ses tripes et son cerveau ne parviennent à supporter la folie des «maîtres» du monde.

L’artiste d’origine fribourgeoise Isabelle Krieg, qui a grandi à Marly, se voit consacrer une très belle exposition au Musée d’art et d’histoire de Fribourg (MAHF), baptisée Ruinaissance. Un titre qui résume à lui seul l’univers de celle qui a vécu à Berlin et Dresde et qui est désormais établie à Kreuzlingen. La ruine, la guerre et les dommages à la terre, et la (re)naissance, l’espoir qu’apporte la création artistique, disent les déchirements de l’artiste, sources d’œuvres enthousiasmantes et subtiles.

De Ben Laden à Poutine

Dès le début de cette

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11