La Liberté

Une équipe à la recherche du céleste

Jessy (à g.), Nicolas au milieu et Guillaume (à dr.) sont fidèles au poste tous les dimanches. © DANAKTIV
Jessy (à g.), Nicolas au milieu et Guillaume (à dr.) sont fidèles au poste tous les dimanches. © DANAKTIV
Partager cet article sur:
11.10.2021

Coup de coeur » L’Equipe cycliste céleste vise la meilleure version d’elle-même. Elle encourage tout le monde à le faire, grâce à des projets riches et variés.

Vous les aurez peut-être aperçus en ville de Fribourg, le dimanche matin, chaussures de course aux pieds et sourire aux lèvres. Et vous vous serez peut-être demandé quelle magie pouvait bien les réunir: qui est assez doué pour faire courir des jeunes un dimanche matin au lieu de les laisser décuver leur samedi soir au fond du lit? Ces magiciens, ce sont Jessy Aellen et Nicolas Egger, respectivement 24 et 25 ans et fondateurs de l’Equipe cycliste céleste (ECC), accompagnés de Guillaume Jutzet et d’autres personnes qui ont cru en ce projet dès ses débuts. «Cycliste, car l’état d’esprit du groupe se compare à celui du peloton; chaque coureur cherche à se surpasser, mais c’est le groupe qui rend l’objectif atteignable», définit Jessy. «Céleste, c’est le but de la quête. On veut y accéder alors qu’elle paraît insurmontable.»

L’ECC véhicule son message sous diverses formes, comme la photographie, la vidéo et même les vêtements. Les évènements sportifs au programme sont variés: les «intervaux», une course chaque jeudi au stade universitaire Saint-Léonard, les «dimanches café course», cinq kilomètres le dimanche matin suivis d’un café dans un bar. Et ça ne s’arrête pas là, comme le poursuit Nicolas: «Il y a quelques semaines, nous organisions la première édition de notre défi «Du lac s’élève la brume», un tour du lac de Morat à la course, 24 kilomètres, suivi d’un brunch. L’hiver, nous prenons des bains froids pour les vertus que nous leur connaissons.» Et Jessy de compléter: «Nous avons aussi produit des tee-shirts à longues manches, disponibles en commande directement chez nous.»

Jessy et Nicolas sont perpétuellement en quête de la meilleure version d’eux-mêmes, ils essaient de se surpasser au quotidien. «On pense que c’est aussi une question de barrières mentales à surmonter pour être plus fort et plus heureux», résume Nicolas. «Et quand on trouve ce qui nous fait du bien, on le partage», poursuit son acolyte. «On veut aussi montrer qu’il ne faut pas une super paire de baskets ou une attestation du Morat-Fribourg pour venir courir un dimanche matin et boire un bon café.»

Margot Knechtle

» Tous les jeudis à 19 h au stade Saint-Léonard. Tous les dimanches à 9 h 30 à la place Georges-Python. Sur les réseaux @equipecyclisteceleste

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00