La Liberté

Créer une boutique à l’aide de son armoire

Le logo de l'application © Depop
Le logo de l'application © Depop
Depop s'adapte à votre style © tech.eu
Depop s'adapte à votre style © tech.eu
Partager cet article sur:
Publié le 05.12.2021

L’article en ligne » Depop est une application de vide-dressing online sous forme de réseau social qui permet d’acheter et revendre des affaires de seconde main.

Amaëlle Steffen

Comment ça marche ?
Vous est-il déjà arrivé de ne plus savoir quoi faire de vos vêtements ? Acheteurs compulsifs ou collectionneurs, nombreuses sont les personnes qui veulent renouveler leur garde-robe. Si c’est le cas pour vous, je vous invite à vous inscrire sur Depop. Cette application qui fonctionne comme un réseau social vous permet de donner une seconde vie à vos vêtements ou d’en adopter des nouveaux. Lancée en 2011 par l’entrepreneur Simon Beckerman, cette appli mode qui fait fureur en ce moment est disponible sur iOS et Android. L’inscription est facile, il suffit d’introduire quelques informations personnelles (nom d’utilisateur et contact) et de communiquer vos préférences en matière de mode (style, inspiration, marque, …) pour bénéficier des recommandations en adéquation avec vos goûts. Si vous désirez l’utiliser en tant que vendeur, à la suite de la création de votre compte, il vous suffira d’y poster des photos tout en mettant bien en valeur vos articles et d’y fixer un prix. Si la plus grosse partie de l’application se focalise sur les vêtements, il est aussi possible de vendre des bijoux, des accessoires et des chaussures. À l’inverse, si vous préférez être acheteur, c’est à l’aide de la rubrique « recherche » ou « explore » qu’il sera possible de tomber sur les pièces de votre goût.

Un pas en avant
Actuellement la mode éthique est sur le devant de la scène. Lassé de la fast-fashion (ndlr : renouvellement ultra-rapide des collections), de la surconsommation, de la surproduction et de l’exploitation des travailleurs, la seconde main est un renouveau. Depop fait partie de ces quelques applications comme « vinted » et « vestiaire collective » qui permettent de réduire son impact environnemental. L’achat et la vente de vêtements d’occasion permet de renouveler sa garde-robe tout en préservant la planète. Et dans un monde où le réchauffement climatique prend de l’ampleur de jour en jour, c’est un point essentiel !  

En conclusion
Je trouve cette application très bien dans l’ensemble, malgré quelques bémols souvent inévitables. Il arrive parfois de tomber sur des arnaqueurs mais grâce aux avis et aux commentaires que l’on peut laisser sur chaque profil, il est plus facile de les éviter. Il existe également la fonction message qui permet une interaction entre l’acheteur et le vendeur afin qu’il puisse poser toutes sortes de question avant de passer commande. La grande différence avec un shop online standard est que la recherche d’un article prend plus de temps et que chaque pièce est unique ce qui restreint les tailles disponibles. Cependant, grâce au moteur de recherche, il est possible de filtrer ses demandes et donc d’avoir comme résultat uniquement les tailles souhaitées. Un dernier aspect positif de Depop est la mise en avant de la créativité. Il existe un bon nombre de comptes où les vendeurs customisent des articles ou créent des baskets personnalisées. Pour conclure, je m’adresse aux amateurs de vintage et à ceux qui veulent faire un pas vers la mode consciente en vous recommandant cette application.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00