La Liberté

En confinement, un son moins net

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La crise du coronavirus renverse nos habitudes audiophiles. © Elice Moore
La crise du coronavirus renverse nos habitudes audiophiles. © Elice Moore
Partager cet article sur:
06.04.2020

Bien que les mélomanes restent à la maison, les plateformes de musique en ligne voient leur audience diminuer. Explications

Thierry Raboud

Audio » Chacun chez soi, tous connectés. Les mesures de lutte contre le coronavirus nous forcent à rester à la maison, et modifient en profondeur nos habitudes de consommation culturelle. Heureusement, une fenêtre est restée ouverte, celle du numérique, par laquelle le flux des contenus nous arrive et abreuve notre soif d’évasion, jusqu’à satiété. Voici venir l’âge d’or du streaming, se dit-on, affalé dans notre canapé, hésitant entre une playlist Spotify, une série Netflix ou un film sur Disney+, pendant que dehors rugit la pandémie.

Pourtant, si le confinement semble bel et bien propice à la cinéphilie, il l’est beaucoup moins à la mélomanie: la plupart des plateformes d’écoute en ligne ont subi un vrai recul d’audience depuis le début de la crise. Contacté, le leade

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00