La Liberté

Jeep choisit la carte du confort et de l’équipement

Le Compass Trailhawk ne manque pas d’allure; son équipement met en évidence l’aspect tout-terrain, marque de fabrique de Jeep. © JJR
Le Compass Trailhawk ne manque pas d’allure; son équipement met en évidence l’aspect tout-terrain, marque de fabrique de Jeep. © JJR
Partager cet article sur:
04.12.2019

Jeep Compass Trailhawk » Après le succès remporté par le Renegade, Jeep monte en gamme. Le Compass comble l’espace laissé vacant entre Renegade et Cherokee, voire Grand Cherokee. Dans le marché des SUV compacts, le Compass arrive un peu tardivement pour s’attaquer aux Nissan Qashqaï, Peugeot 3008, VW Tiguan et autre Toyota RAV4.

Déjà en piste depuis les années 2000, le Jeep Compass s’est sérieusement européanisé avec le passage de Chrysler dans le giron Fiat. L’effort s’est porté sur le design et le Jeep Compass s’inspire discrètement de ses congénères plus grands ou plus petits dans divers détails de sa carrosserie dont la calandre quasi identique aux deux Cherokee. A l’intérieur, une certaine rigueur sobre prévaut. L’instrumentation est largement inspirée des Fiat actuelles. Les cadrans analogiques et digitaux se côtoient avec une logique propre à un SUV bien démarqué 4x4.

Le Jeep Compass se décline à plusieurs sauces et peut compter sur divers niveaux d’équipements. La fourchette des prix s’étend de 29 900 francs à 46 900 francs. Le rapport qualité/prix est intéressant, mais l’ardoise s’allonge rapidement en fonction des équipements. Pour la Suisse, seulement trois finitions ont été retenues, à savoir dans l’ordre croissant Night Eagle, Limited et Trailhawk. Dans un marché suisse friand de 4x4, un seul modèle deux roues motrices est proposé avec moteur essence 1,4 l MultiAir (140 ch) et une boîte mécanique à 6 rapports. Cette mécanique à combustion est aussi disponible avec 170 ch et une boîte automatique à 9 rapports. La version diesel 2,0 l Multijet se décline dans les mêmes puissances de 140 et 170 ch.

Notre Jeep Compass Trailhawk de test a démontré que ce potentiel de 170 ch est tout juste suffisant si l’on veut sortir d’une conduite pataude. La baroudeuse se rattrape avec un couple intéressant de 350 Nm/1750 t/min. Si le dynamisme n’est pas son atout principal, il se rattrape sur l’accueil intérieur et un agencement qui plairont aux familles. Armé spécialement pour le tout-chemin et l’offroad, le Compass Trailhawk ne manque pas d’espace et dispose d’un équipement généreux. L’aspect multimédia n’a pas été oublié avec le système UConnect (écran 8,4’’) qui garantit utilisation intuitive et connectivité au top. Oui le Compass a une carte à jouer parmi les SUV, ne serait-ce qu’à défendre une réputation! Jean-Jacques Robert

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00