La Liberté

Le solaire suscite l’adhésion

Partager cet article sur:
20.10.2021

» Dans sa question du 28 mai (Energie éolienne dans le canton de Fribourg après avoir laissé l’initiative aux communes, LL du 22.9), la députée Bernadette Hänni-Fischer fait référence au sondage cantonal de 2020, commandé par Groupe E, dans lequel plus de 70% de la population fribourgeoise est favorable au développement de l’éolien.

Lors des votations communales sur les parcs éoliens (Vuisternens 89%, La Sonnaz 97% contre), la population suffisamment informée a exprimé son opposition à ces projets. Cherchez l’erreur!

L’enquête sur les énergies renouvelables révèle dans sa «synthèse des résultats» que «le solaire photovoltaïque remporte les suffrages auprès des Fribourgeois. Les énergies hydrauliques et éoliennes arrivent bien après.» Dans la même étude, les Fribourgeois interrogés priorisent le solaire photovoltaïque à 67%, voire 91% à plus long terme.

Qu’en est-il de l’éolien? Dans la synthèse, «une évolution du paysage semble être acceptable pour les Fribourgeois», à condition que le démantèlement soit possible. Le problème éolien se résume-t-il au changement du paysage? Le démantèlement est-il facile? Quelle vision partielle et simpliste!

De plus, on «informe» les sondés que ce démantèlement est «sans dommage pour l’environnement». Ah bon? Pourtant, l’on sait que les énormes socles en béton restent sur place et que les pales, non recyclables, finissent, du moins aux Etats-Unis, dans d’immenses «cimetières».

Sidonia Heldstab,

secr. association Vents

contraires, Sommentier

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00