La Liberté

Une rentrée scolaire sous tension

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les autorités ont procédé à une rentrée scolaire étalée. La priorité a été donnée aux quelque 50 000 élèves de terminale qui vont passer leur bac dans deux mois. © Keystone
Les autorités ont procédé à une rentrée scolaire étalée. La priorité a été donnée aux quelque 50 000 élèves de terminale qui vont passer leur bac dans deux mois. © Keystone
Partager cet article sur:
30.04.2020

Les élèves de terminale de Pékin et de Shanghai ont repris les cours mais sous haute surveillance

Zhifan Liu, Pékin

Chine » Elle avait quitté ses camarades le 25 janvier, date des vacances du Nouvel-An lunaire, et pensait les retrouver deux semaines plus tard. Trois mois après son dernier jour de classe, Liu Jialang, 18 ans, a enfin rejoint le chemin de son lycée de Pékin lundi matin. Mais devant les grilles de l’établissement, pas de câlins ni d’étreintes en guise de retrouvailles.

Les mesures sanitaires – désinfection, vérification du QR code et distanciation sociale, désormais ancrées dans les habitudes chinoises – l’interdisent. Dans les lycées de la capitale chinoise, qui ont rouvert leurs portes cette semaine, rejoignant le reste du pays, ces gestes régissent aussi le quotidien des étudiants autorisés à reprendre les cours lundi. «Notre température est prise à notre arrivée dans l’établissement.

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00