La Liberté

Pékin censure un musée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au premier plan de l’image de synthèse (en haut), le projet de musée en forme de T inversé des architectes suisses Herzog & de Meuron. En bas à gauche, le musée en construction aujourd’hui et une vue intérieure à droite. DR
Au premier plan de l’image de synthèse (en haut), le projet de musée en forme de T inversé des architectes suisses Herzog & de Meuron. En bas à gauche, le musée en construction aujourd’hui et une vue intérieure à droite. DR
Pékin censure un musée
Pékin censure un musée
Partager cet article sur:
14.11.2020

A Hong Kong, le régime chinois sabote la construction d’un gigamusée, car la collection du Suisse Uli Sigg qui doit y être abritée est jugée trop anticommuniste

Julie Zaugg, Hong Kong

Liberté d’expression » L’étroite structure noire posée sur un podium allongé, donnant à la structure la forme d’un T inversé, trône sur la baie de Hong Kong comme un vaisseau spatial abandonné. Sa façade recouverte de carrelage sombre est ornée d’un écran LED qui présentera des œuvres d’art en mouvement, un commentaire ironique sur les gratte-ciel alentour dont les parois diffusent des publicités. Dessiné par les architectes suisses Herzog & de Meuron, le musée M+ devait voir le jour en 2017. Mais les retards se sont accumulés depuis le début du chantier en 2011 et son inauguration est désormais prévue pour l’automne 2021.

Devisé à 4,9 milliards de dollars hongkongais HKD (573 millions de francs), M+ occupera une surface de 65 000 m² au cœur du West Kowloon Cultural

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00