La Liberté

Le régiment Azov s’est rendu

Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Ukraine » Kiev a ordonné de se rendre aux derniers militaires retranchés dans l’usine Azovstal de Marioupol.

Le régiment ukrainien Azov, encore retranché en nombre inconnu dans l’aciérie Azovstal de Marioupol, évacue ses morts après la reddition de centaines de ses hommes ordonnée par Kiev. Dans le Donbass, les militaires ukrainiens sont soumis à un feu «intense».
«Le commandement militaire supérieur a donné l’ordre de sauver les vies des militaires de notre garnison et d’arrêter de défendre la ville», a confirmé dans une vidéo sur Telegram le commandant du régiment Denys Prokopenko, un large pansement au bras droit et le gauche tuméfié, depuis ce qui semblait être un local souterrain.

Après l’évacuation de civils puis de centaines de militaires ukrainiens de facto faits prisonniers par les Russes, «le processus se poursuit» pour évacuer les corps des militaires tués, a ajouté le commandant de ce régiment d’élite fondé par des nationalistes ukrainiens, qui défendait Azovstal notamment aux côtés d’une unité de fusiliers marins. Dernière poche de résistance ukrainienne dans cette ville, l’immense complexe métallurgique avec son dédale de galeries souterraines creusées à l’époque soviétique était la dernière poche de résistance ukrainienne dans cette ville portuaire sur la mer d’Azov, massivement bombardée par les Russes. La défense acharnée du site a fait un nombre inconnu de victimes parmi les militaires. Plus tôt dans la journée, le ministère russe de la Défense, dont les forces tiennent désormais la ville, avait affirmé que 1908 soldats ukrainiens d’Azovstal, s’étaient «constitués prisonniers» depuis lundi. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté L’éclipse du Mouvement 5 étoiles

    Le parti fondé en 2009 par le comique Beppe Grillo en Italie serait à deux doigts de disparaître
  • Les pilules abortives, prochaine bataille

    Etats-Unis » La lutte autour de l’IVG se déplace déjà sur le terrain des pilules abortives.Alors que les Etats conservateurs américains se précipitent pour...
  • Variole du singe préoccupante

    Epidémie » Le chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé samedi que la flambée mondiale de variole du singe était une menace sanitaire dont...
  • Soirée mortelle dans un bar

    Afrique du Sud » Etrange décès de 21 jeunes dans un bar de nuit d’un township.Les cadavres de 17 jeunes, morts sans blessures apparentes, ont été découverts...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00