La Liberté

Lionel Baier lâche la caméra

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Théâtre de Vidy » Le réalisateur romand Lionel Baier monte Foucault en Californie au Théâtre de Vidy, à Lausanne, du 2 au 17 décembre. Pour sa première mise en scène au théâtre, le cinéaste a choisi de raconter le voyage du philosophe français Michel Foucault dans la Vallée de la mort en 1975, où il se laisse entraîner par un jeune universitaire et son ami musicien façon road trip sous LSD.

«Foucault dans la Californie des années 70 et vu d’aujourd’hui, c’est un extraterrestre sur la Lune», résume Lionel Baier, qui a lu le texte de Simeon Wade pendant le confinement. Pourquoi faire revenir cet intellectuel à la pensée complexe? «Je pense qu’il nous dirait qu’il n’a rien à nous dire en 2022. Il avait une démarche assez radicale à laquelle je souscris: c’est de dire qu’il écrivait pour ses contemporains.» Mais le réalisateur voit dans la pensée de Foucault «des pistes qu’il a lancées dans les questionnements actuels sur le gender fluid par exemple. Il dit tout aussi de la société de surveillance». ATS

www.vidy.ch

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Fuir plutôt que réparer

    Metteur en scène atypique, le Fribourgeois Joël Maillard a souvent emmené son public vers des univers improbables. A voir à Nuithonie
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11