La Liberté

La ville s’éprouve en marchant

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le festival du Belluard, c’est aussi ça, sentir le soleil, la fatigue et arpenter la ville. Charly Rappo
Le festival du Belluard, c’est aussi ça, sentir le soleil, la fatigue et arpenter la ville. Charly Rappo
Partager cet article sur:
29.06.2021

Ambiance

Le Belluard Bollwerk, c’est aussi ça: loin de n’être que consommateur de culture, il s’agit pour le spectateur d’éprouver, d’être actif. De marcher donc. Arpenter les lieux et fatiguer les corps, c’est la démarche du duo DOM (Leonardo Delogu et Valerio Sirna) venus d’Italie. Dans le cadre du festival, les artistes ont proposé trois fois trois heures de traversée intérieure à travers la ville de Fribourg. De nuit, en soirée et, comme dimanche, en plein zénith.

Le programme conseille de porter «chaussures et vêtements confortables (sans renoncer à l’élégance)». Pas de chaussures de marche alors? Comment rester élégant durant trois heures sous le cagnard? Alors va pour des chaussures de ville (qu’il a fallu brosser en rentrant).

Au départ de l’enceinte du Belluar

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00